testi.xyz

47ter – comme avant testo

attendere prego...

couplet 1 :
on fait, comme avant
quand on sortait pour danser
comme avant, engrainant les débats lancés
comme avant, quand on roulait défoncés
on rigolait on fonçait
même aujourd’hui au fond c’est
comme avant, sauf qu’avant on s’amusait autrement
comme avant on s’amusait tant qu’on était entre nous
trop marrant, quand j’tai vu accélérer en partant
trop marrant, quand j’ai du l’annoncer aux parents

refrain :
on pensait que ça touchait que les autres
on pensait que ça toucherait pas les nôtres
en vrai y’a pas tellement de choses qu’on ose réveiller
dans nos peurs
on pensait que ça touchait que lеs autres
on pensait que ça touchеrait pas les nôtres
en vrai y’a pas tellement de choses qu’on ose réveiller
dans nos coeurs

couplet 2 :
tu te crois ou ?
la soirée valait pas le coup
tu crois qu’on allait jouer toute nos vies
et qu’on allait trouver ça cool ?
c’est moi qui lui dit de partir
et toi qui la laisse partir
c’est de la faute de tout le monde
et de personne et d’la mienne ça c’est dur à dire
a quoi ça sert d’aimer le danger ?
ça fait chier tout le monde c’est même pas marrant
c’est pas toi qui va devoir éponger
tous nos pleurs et ceux de tes parents
ce soir on se revoit tous ensemble j’sais pas trop c’qui va se passer
la vie continue c’est grinçant mais on a promit d’essayer
comme avant, mais j’pensais pas que ce serait plus jamais pareil
comme avant, mais j’pensais pas qu’on allait nous séparer
comme avant, s’il était là il voudrait qu’on y aille
mais avant, on y allait parce qu’il voulait qu’on y aille

refrain :
on pensait que ça touchait que les autres
on pensait que ça toucherait pas les nôtres
en vrai y’a pas tellement de choses qu’on ose réveiller
dans nos peurs
on pensait que ça touchait que les autres
on pensait que ça toucherait pas les nôtres
en vrai y’a pas tellement de choses qu’on ose réveiller
dans nos coeurs

couplet 3 :
on s’dit jamais que ça tomberai chez nous
parce qu’on vivrait bien sans
comme si ne pas y penser
nous en écarterai comme les fantômes
aujourd’hui on s’endort plus comme avant
du ciel je vous regarde et vous adore comme avant

refrain :
on pensait que ça touchait que les autres
on pensait que ça toucherait pas les nôtres
en vrai y’a pas tellement de choses qu’on ose réveiller
dans nos peurs
on pensait que ça touchait que les autres
on pensait que ça toucherait pas les nôtres
en vrai y’a pas tellement de choses qu’on ose réveiller
dans nos coeurs

- 47ter testo

Testi di Random